DEUX PEUGEOT 3008DKR MAXI EN TETE DU DAKAR 2018 A LA JOURNEE DE REPOS

download-pdf
download-image
download-all
ven, 12/01/2018 - 14:00
(474 Vues)
JOURNEE DE REPOS |  LA PAZ
Après 6 étapes très éprouvantes disputées principalement au Pérou, le Team PEUGEOT Total a atteint La Paz (Bolivie), théâtre de la journée de repos du Dakar. A ce cap de la course, les 2 PEUGEOT 3008DKR Maxi de Stéphane Peterhansel/Jean-Paul Cottret et Carlos Sainz/Lucas Cruz occupent la tête du classement général et disposent d’une avance de 1h20 sur leurs plus proches concurrents alors que 2/3 du parcours sélectif restent à disputer. 


SERIE EN COURS
Lors des 6 premières journées de rallye, les PEUGEOT 3008DKR Maxi ont démontré tout leur potentiel, en remportant 4 victoires d’étape (SS2 pour Despres/Castera, SS4 pour Loeb/Elena, SS5 pour Peterhansel/Cottret, SS6 pour Sainz/Cruz ) et en signant 3 doublés (SS2, 4 et 6) dont 2 triplés (SS2 et 4). La Dream Team occupe la tête du général depuis la SS2
 
FIDELES AU POSTE
Toujours aussi régulier, le duo Stéphane Peterhansel/Jean-Paul Cottret a intelligemment négocié la 1ère partie du rallye. Figurant dans le top 3 sur 5 des 6 spéciales, il s’est installé en tête du classement général dès l’étape 3 et ne l’a pas lâché depuis. Il mène désormais la course avec 27 minutes d’avance sur ses équipiers.

STEP BY STEP
Retardé le premier jour, l’équipage Carlos Sainz/Lucas Cruz a effectué une belle remontée tout au long de la semaine pour terminer en beauté en remportant l’étape 6. A bord d’une PEUGEOT 3008DKR Maxi n’ayant connu aucun problème technique, le duo espagnol est actuellement solidement accroché à la 2ème place du général avec 53 minutes d’avance sur ses poursuivants.

ELAN COUPE
1er équipage du Team PEUGEOT Total à avoir pris le commandement du classement général (à l’issue de l’étape 2), la paire Cyril Despres / David Castera a réalisé un superbe rallye jusqu’à ce qu’une pierre déchaussée ne viene aracher le demi-train arrière droit sa PEUGEOT 3008DKR Maxi au Km 180 de l’étape 4. Cet incident de parcours lui a valu de perdre beaucoup de temps dans la spéciale et d’écoper de nombreuses heures de pénalités qui mettent fin à ses ambitions de victoire. Les 2 anciens motards continuent néanmoins leur course, prêts à porter assistance à leurs équipiers.

COUP DU SORT
Le duo Sébastien Loeb/Daniel Elena a été contraint à l’abandon au cours de l’étape 5, entre San Juan de Marcona et Arequipa. Leur PEUGEOT 3008DKR Maxi est tombée dans un trou au milieu d’une dune et, sous l’effet du choc, Daniel Elena a été victime d’une fissuration du coccyx. Il lui était dès lors impossible de continuer. Au départ de cette spéciale, les 2 hommes pointaient 2èmes
du classement général. La veille, ils avaient remporté avec brio l’étape 4, une des plus difficiles de dunes et de hors-piste qu’ait connues le Dakar en Amérique du Sud.
 
UNE JOURNEE DE REPOS BIEN MAL NOMMEE
Baptisé « journée de repos », ce vendredi sera en fait très actif pour le Team PEUGEOT Total. Les mécaniciens vont profiter de cette journée pour complètement réviser les 3 PEUGEOT 3008DKR Maxi encore en course. Ce travail scrupuleux sera d’autant plus crucial que, samedi et dimanche se déroulera l’étape marathon, au cours de laquelle les concurrents seront privés de leur équipe d’assistance.
 
LA ROUTE ENCORE LONGUE
Exceptionnellement, la journée de repos n’a pas lieu à mi-course mais après seulement 6 des 14 étapes prévues pour ce Dakar 2018. Dans la foulée des 1463 km de spéciales déjà parcourus, il reste donc encore 2826 km chronométrés à affronter, soit 66 % du parcours sélectif. 
 
LES CHIFFRES DE LA SEMAINE
Vitesses maxi : 
195,9 km/h (Despres/Castera, étape 3)
195,7 km/h (Sainz/Cruz, étape 3)
195,3 km/h (Peterhansel/Cottret, étape3)
194 ,7 km/h (Loeb/Elena, étape 3)
Vitesse moyenne maxi : 108 km/h (étape 6, Sainz/Cruz)
T° maxi : 32° (étape 3)
T° mini : 6e (étape 6)
Altitude maxi : 4732 mètres (étape 6)

CLASSEMENT GENERAL PROVISOIRE APRES L’ETAPE 6
1. Stéphane Peterhansel (FRA) / Jean-Paul Cottret (FRA), PEUGEOT 3008DKR Maxi, 16 h 25 min2s
2. Carlos Sainz (ESP) / Lucas Cruz (ESP), PEUGEOT 3008 DKR Maxi, +27min10s

3. Bernhard Ten Brinke (NLD) / Michel Perin (FRA), Toyota 4WD, + 1 h 20min41s
4. Nasser Al Attiyah (QAT) / Matthieu Baumel (FRA), Toyota 4WD, + 1 h 24min20s
5. Giniel de Villiers (ZAF) / Dirk von Zitzewitz (ZAF), Toyota 4WD, + 1h35min59s
6. Jakub Przygonski (POL) / Tom Colsoul (BEL), Mini 4WD, + 2h 25min16s
7. Martin Prokop (CZE) / Jan Tomanek (CZE), Ford 4WD, + 2 h 25 min52s
8. Khalid Al Qassimi (ARE) / Xavier Panseri (FRA), PEUGEOT 3008DKR Maxi, +2 h 29min6s
9. Eugenio Amos (ITA) / Sébastien Delaunay (FRA), Ford 2WD, + 2 h 30min58s
10. Patrick Sireyjol (FRA) / François-Xavier Béguin (BEL), Buggy 2WD, +3 h 25min35s
45. Cyril Despres (FRA) / David Castera (FRA), PEUGEOT 3008DKR Maxi, + 41 h 32min41s
    
EN DIRECT DU BIVOUAC…
 
Bruno Famin, Directeur de PEUGEOT SPORT, Team Manager PEUGEOT Total
« Le bilan de cette 1ère partie de rallye est positif même si à peu près opposé à ce que nous avions imaginé avant le départ. Nous pensions chasser Nasser Al Attiyah avec nos 4 voitures. Nous nous retrouvons, en fait, avec 2 PEUGEOT 3008DKR Maxi nettement en tête et trois concurrents à nos basques.. Certes, c’est toujours mieux d’être en tête mais avec seulement deux voitures encore en lice pour la victoire et deux tiers du parcours encore à disputer, on ne peut pas être serein.  Les aléas ne manquent pas en rallye raids, et tout particulièrement sur ce Dakar 2018 !  »

Stéphane Peterhansel (PEUGEOT 3008DKR Maxi n°300)
1er au général

« Le bilan de ces six premières étapes est bon. Nous avons fait une semaine assez propre et limpide. Notre meilleure journée a été mercredi, lorsque nous avons remporté  l’étape 5. Evidemment, nous sommes contents. Cela dit, nous ne sommes qu’à un tiers du kilométrage du rallye en termes de parcours chronométré. Nous savons que, du côté de Bellen ou Fiambala, il reste des étapes très compliquées. Il peut encore se passer plein de choses d’autant que ce rallye présente une grande variété de spéciales. Nous avons eu beaucoup de dunes jusque-là, ce qui nous convenait bien honnêtement. Avec la Bolivie, nous abordons un autre type de pistes.   »
 
Carlos Sainz (PEUGEOT 3008DKR Maxi n°303)    
2ème au général

« Cette première semaine a été assez difficile. Peut-être un peu trop, surtout par rapport aux concurrents amateurs, qui ont vraiment du peiner. Néanmoins, je suis satisfait de la deuxième place et d’avoir remporté, hier, une victoire d’étape. La victoire est encore jouable. La PEUGEOT 3008DKR Maxi est très performante. Avec l’étape marathon samedi, Bellen et Fiambala encore au programme, tout peut arriver. Mon objectif, dans un premier temps, est de ramener la voiture au bivouac tous les soirs.  »
 
Cyril Despres (PEUGEOT 3008DKR Maxi n°308)
45ème au général

« Nous avons fait un bon début de semaine. Nous avons décroché la première victoire d’étape d’une PEUGEOT 3008DKR Maxi sur ce Dakar et nous étions en tête du général. Nous étions enthousiasmés à l’idée d’attaquer un Dakar dur, long avec beaucoup de hors pistes. Malheureusement, nous avons été coupés dans notre élan. En 17 ans de rallyes raids moto, je n’ai jamais tapé une pierre. Je connais les dommages que cela peut occasionner. Je les évite tout le temps. Cette pierre ne se voyait pas. Nous l’avons tapée à l’endroit où il ne fallait pas. Ma course personnelle s’est arrêtée là. PEUGEOT m’a beaucoup apporté depuis mes débuts en auto et nous nous sommes donc « dépouillés » pour ramener la voiture. C’est clairement la plus grosse galère que j’ai vécue en rallyes raids. David et moi y avons laissé beaucoup d’énergie. Nous sommes toujours en course et c’est ce qui compte. Il ne reste plus que deux PEUGEOT sur quatre en lice pour la victoire et nous sommes prêts à nous mettre dans la peau de St Bernard pour aider nos équipiers.  » 

LE SAVIEZ-VOUS ?
Le Groupe PSA a prévu de lancer 16 nouveaux modèles sur les marchés d’Amérique latine d’ici 2021, parmi lesquels plusieurs utilitaires.
 
PROCHAINE ETAPE
ÉTAPE 7 (SAMEDI 13 JANVIER) : LA PAZ > UYUNI. 726 KM DONT 425 KM DE SPECIALE
Les concurrents abordent un gros morceau avec cette longue étape marathon qui les privera de l’intervention de leurs équipes d’assistance sur le bivouac d’Uyuni. Cette spéciale très intense comprendra notamment 60 km de sable bolivien et de dunes.
 
 
 

CONTENUS MÉDIA 

• Photos & vidéos, libres de droits éditoriaux :
 
• Suivre la course en live via le WhatsApp PEUGEOT SPORT, en cliquant sur ce lien
http://bit.ly/WhatsApp-PEUGEOT-Sport ou en envoyant ‘Start’ au +49 157 92 38 91 34 sur l’application.
Egalement sur Twitter : www.twitter.com/peugeotsport 
 
• Ours d’images et d’autres contenus édités par la Red Bull TV & le Red Bull Content Pool :
 
• Toutes les informations sur le Team PEUGEOT Total au Dakar 2018 dans le Media Guide :
 
• S’enregistrer sur le nouveau site internet PEUGEOT SPORT pour recevoir le compte-rendu quotidien des PEUGEOT 3008DKR Maxi au Dakar 2018 directement dans votre boîte email :
 
 

CONTACT MÉDIA

Communication PEUGEOT SPORT : 
Aurélie Lehe aurelie.lehe@ext.mpsa.com +33 6 79 50 21 13 

PR PEUGEOT Total en Amérique du Sud : 
Olivia Schoch mail@oliviaschoch.com +41 79 486 35 79 

PR PEUGEOT Total En France : 
Stéphanie Protet  stephanie@agencestephanieprotet.com +33 6 11 11 25 32 
Anne Cros anne@agencestephanieprotet.com  +33 6 77 30 10 54 

Communication Red Bull International Motorsports : 
Christina Gaither christina.gaither@at.redbull.com +43 664 883 797 11
Scroll