DEUXIEME PLACE POUR LE TEAM PEUGEOT TOTAL DANS UNE MANCHE D’OUVERTURE DU CHAMPIONNAT DU MONDE DE RALLYCROSS PLEINE DE REBONDISSEMENTS

download-pdf
download-image
download-all
dim, 15/04/2018 - 19:00
(284 Vues)
World RX #1 – Barcelone, 14&15.04.2018
 
Le Team PEUGEOT Total a dû faire face à des conditions de course exceptionnelles pour son lancement en championnat du Monde de Rallycross, alors que des pluies diluviennes ont inondé le circuit de Barcelone-Catalogne samedi, lors des deux premières manches qualificatives. Dimanche, sous un ciel plus clément, le nonuple Champion du Monde des Rallyes Sébastien Loeb s’est emparé de la deuxième place à l’issue d’une finale âprement disputée – un accomplissement largement mérité pour toute l’équipe PEUGEOT qui a consacré des mois de travail acharné à préparer son arrivée dans la discipline en tant qu’équipe constructeur officielle.


  • Sébastien Loeb a emporté sa PEUGEOT 208 WRX en finale à l’issue de deux journées de compétition particulièrement difficiles. Le Français termine sur la deuxième marche du podium (au lieu de la troisième, suite à la disqualification de Matthias Ekström en finale) et remporte la meilleure place du trio de pilotes PEUGEOT Total pour les débuts de l’équipe en World RX. Cette performance, qui vient saluer les efforts du team, a également été permise grâce à son coéquipier Kevin Hansen qui ne marque pas de points pour l’équipe et qui lui a donc cédé sa place sur la grille de départ des demi-finales. Le Français démontre une nouvelle fois son habilité à accrocher des podiums, même s’il a récemment été plutôt habitué aux dunes de sable d’Amérique latine ou à l’asphalte de la Corse.
     
  • Timmy Hansen a fait preuve d’une vitesse incroyable tout au long du week-end mais n’a pas eu la chance de convertir cette performance en résultat, contraint à l’arrêt par un problème électrique dans les demi-finales alors qu’il menait avec une avance notable. Le Suédois a remporté deux deuxièmes places et une victoire dans les manches qualificatives, malgré des conditions météo effroyables, pour atteindre confortablement les demi-finales, confirmant par là même qu’il est un adversaire de taille à considérer. En dépit de la déception de ne pas remporter le maximum de points à Barcelone, le pilote s’est montré très satisfait de la compétitivité de sa voiture et des avancées réalisées cet hiver. Il lui reste à prendre sa revanche lors de la prochaine épreuve au Portugal.
     
  • Kevin Hansen, au volant d’une troisième PEUGEOT 208 WRX non-éligible aux points pour le Team PEUGEOT Total, a terminé douzième des manches qualificatives mais s’est retiré pour laisser sa place dans les demi-finales à son coéquipier Sébastien Loeb. Le pilote le plus jeune du plateau a réalisé des performances prometteuses lors de la journée du samedi avant de rencontrer un problème technique au départ des manches qualificatives du dimanche. Kevin Hansen a néanmoins prouvé sa vitesse et celle de sa PEUGEOT 208 WRX.

Bruno Famin, Directeur Peugeot Sport
« C’était un week-end très compliqué, plein de surprises et de rebondissements. Les conditions météo samedi de pluie torrentielle n’ont pas facilité les choses. Quand la piste a séché, on a beaucoup gagné en vitesse avec la voiture. Globalement, nous sommes satisfaits de la vitesse dont nous avons pu faire preuve dans ces conditions diverses et terminer le week-end avec une deuxième place est une très bonne nouvelle. Nous avons montré que nous sommes très proches de nos concurrents et à vrai dire, je ne m’attendais pas à cela. Évidemment, je suis très heureux pour l’équipe, qui est nouvelle et qui a fourni un excellent travail. Je crois que nous avons réussi notre premier défi en rallycross, qui visait à avoir les voitures sur les grilles de départ de chaque manche. Le problème électrique rencontré par Timmy alors qu’il menait avec une bonne avance est regrettable, mais ce genre de situation arrive parfois dans le sport automobile. Nous devons identifier le problème et le résoudre. En tout cas, nous sommes confiants pour attaquer la saison. »
 
Kenneth Hansen, Team Manager PEUGEOT Total
“Nous avons eu ce week-end beaucoup de hauts et de bas : des tête-à-queue, des accidents, une météo épouvantable mais également de belles victoires. Timmy a été très rapide et Sébastien a eu un début de course difficile avant de décrocher la 2ème place du podium, ce dont nous sommes très fiers. Kevin a également eu quelques difficultés au début mais je pense que nous pouvons résoudre cela avec  quelques réglages. Globalement, c’est très encourageant de voir que Timmy dominait les demi-finales avant de devoir s’arrêter et je suis convaincu qu’il avait des chances de l’emporter aujourd’hui. Je savais que l’ensemble du team PEUGEOT Total avait réalisé un très bon travail mais je ne m’attendais pas à être au coude-à-coude avec les constructeurs les plus expérimentés dès le début de saison. »
 
Sébastien Loeb, PEUGEOT 208 WRX #9
« A Barcelone, nous sommes passés par toutes les émotions qu’il est possible de vivre en rallycross en un week-end. Le début de course ne s’est pas très bien passé pour moi et après avoir cassé une suspension à deux reprises en qualif, je ne m’attendais pas à me retrouver dans les demi-finales. J’ai pu y accéder grâce au retrait de Kevin et à partir de ce moment là, tout s’est passé plutôt bien. J’ai eu un peu de chance mais en tout cas, ce grand-huit d’émotions n’est pas facile à gérer ! Les performances de vitesse réalisées par Timmy sont encourageantes car elles montrent que la voiture est compétitive et que nous avons fait un pas en avant cet hiver. Et nous allons continuer dans ce sens. »
 
Timmy Hansen, PEUGEOT 208 WRX #21
« Le plus frustrant ce week-end est de ne pas être parvenus à capitaliser sur tout ce qu’il y a eu de très positif ! Le feeling avec la voiture était très bon tout le week-end. Dans les demi-finales, j’étais en train de prendre une bonne avance et pourtant, cela semblait simple, presque sans réel effort. Puis la voiture s’est arrêtée, comme ça, ce qui est un peu difficile à accepter. Mais au final, ce que je retiens, c’est que la voiture a été très rapide, avec de vraies performances dès le début du week-end. C’est une voiture avec laquelle je sais que je peux gagner. Maintenant je suis impatient d’être au Portugal et de pouvoir prendre ma revanche. »
 
Kevin Hansen, PEUGEOT 208 WRX #71
« Pour une manche d’ouverture, tout s’est plutôt bien passé. Entre coéquipiers, nous nous connaissons bien depuis l’année dernière et même si l’équipe est nouvelle, je me suis senti très à l’aise. J’ai été assez satisfait de la journée du samedi avec une bonne vitesse en Q1 et Q2. J’ai pris beaucoup de plaisir à piloter. Ce dimanche matin, nous avons eu un problème au départ et avons beaucoup perdu au général pour finir 12ème. Sébastien était juste derrière, c’est la raison pour laquelle nous avons décidé de lui laisser ma place, au bénéfice de l’équipe. C’était une éventualité qui existait déjà l’an passé et à laquelle j’étais préparé. J’aurai d’autant plus envie d’attaquer lors de la prochaine course dans deux semaines ! »

CLASSEMENT PILOTES APRES LA 1ERE MANCHE
1. Johan KRISTOFFERSSON / Volkswagen Polo R – 27 pts
2. Petter SOLBERG / Volkswagen Polo R – 24 pts
3. Andreas BAKKERUD / Audi S1 – 20 pts 
4. Mattias EKSTRÖM / Audi S1 – 19pt
5. Niclas GRÖNHOLM / Hyundai i20 – 18 pts 
6. Timmy HANSEN / PEUGEOT 208WRX - 16 pts
7. Sébastien LOEB / PEUGEOT 208 WRX – 14 pts

8. Janis BAUMANIS / Ford Fiesta - 12 pts
9. Timur TIMERZYANOV / Hyundai i20 - 11 pts
10. Robin LARSSON / Ford Fiesta - 11 pts
11. Jérome GROSSET-JANIN / Renault Mégane RS - 9 pts
12. Guerlain CHICHERIT / Renault Mégane RS - 8 pts
13. Kevin HANSEN / PEUGEOT 208WRX - 5 pts

CLASSEMENT CONSTRUCTEURS APRES LA 1ERE MANCHE

1. PSRX Volkswagen Sweden - 51 pts
2. EKS Audi Sport - 39 pts
3. Team PEUGEOT Total - 30 pts
4. GRX Taneco - 29 pts 
5. GC Kompetition - 17 pts
6. Olsbergs MSE - 14 pts
 
PROCHAINE MANCHE – Montalegre, PORTUGAL
La prochaine épreuve du Championnat du Monde FIA World RX se tiendra au Portugal les 28 et 29 avril sur le Circuit de Montalegre au Nord du pays, à proximité de la frontière espagnole. Située dans les collines de la région Vila Real, la piste portugaise est culmine à 1800 mètres – l’altitude la plus élevée du calendrier. A la différence de Barcelone, le complexe est destiné spécifiquement au rallycross avec un circuit long de 0,95 kilomètre composé à 60,4% d’asphalte et 39,6% de terre.
 
INFOS MÉDIA
 
​MEDIA CONTACT 

Peugeot Sport Communication Manager:
Aurélie LEHE - +33 6 14 84 28 99 - aurelie.lehe@ext.mpsa.com  
 
Team Peugeot Total Press Officer: 
Vera DUSSAUSAYE - + 33 6 48 60 07 94 - vera@19com.ch
Scroll