CAP VERS L’ENFER DE HELL, EN NORVEGE, POUR LE TEAM PEUGEOT TOTAL ! 5ème ÉTAPE WORLD RX

download-pdf
download-image
download-all
mar, 05/06/2018 - 11:00
World RX #5/12 – Hell, 9-10.06.2018
 
La course de Hell en Norvège est le rendez-vous le plus septentrional du Championnat du Monde de WRX 2018 et le 1er volet scandinave - avant l’étape suivante à Holjes, en Suède. Ce week-end sur le circuit norvégien, le Team PEUGEOT Total tentera d’ajouter une ligne à sa série ininterrompue de podiums depuis le début de la saison. Au programme des PEUGEOT 208 WRX : un tracé technique et vallonné, et la ferveur d’un public de véritables passionnés de sport automobile.


  • Avec 4 podiums consécutifs dont 1 victoire, le Team PEUGEOT Total n’a pas quitté le top 3 des finales WRX 2018 et occupe la 3ème place du Classement Provisoire par Équipes à seulement 1 point des 2èmesSébastien Loeb est actuellement 2ème au Classement Provisoire des Pilotes. Ses coéquipiers, les Suédois Timmy et Kevin Hansen, 6ème et 8ème respectivement, auront à cœur de concrétiser et de faire briller les couleurs de PEUGEOT. Alors que le championnat se rapproche du cap de la mi- saison, la course en Norvège sera l’opportunité de viser encore plus haut.
     
  • Le circuit de Hell célèbre son 30ème anniversaire ! Situé à proximité de la ville pittoresque de Trondheim, et inscrit au calendrier depuis la création du World RX en 2015, il fut inauguré en 1988 comme la 1ère piste asphalte de Norvège. Dans cette région, le sport automobile jouit d’un très fort engouement populaire. Si, à cette époque de l’année, les températures avoisinent les 11°C et qu’il y pleut régulièrement, le slogan du circuit clame une promesse engageante : « Hell, c’est le paradis si vous aimez le rallycross ! ».
     
  • Érigé à flanc de coteau, le tracé de 1,019 kilomètre est composé à 63% d’asphalte et 37% de terre. Il compte 6 virages techniques mais plutôt fluides et 1 tour joker situé en bout de 1ère ligne droite, qui donne lieu à des débuts de course hasardeux et spectaculaires. Le record du tour, établi l’an passé, est de 38,246 secondes. PEUGEOT y a déjà vécu des sensations fortes, avec un doublé des 208 WRX en 2015 et une 3ème place de Sébastien Loeb en 2017.

ILS ONT DIT…
 
Kenneth HANSEN, Team Manager PEUGEOT Total
« Nous sommes ravis que le championnat revienne sur notre terrain, en Scandinavie, sur un tracé traditionnel de WRX, avec de nombreux vibreurs et très agréable à piloter. Sur cette étape, les spotters seront mis à l’épreuve, car le joker est situé au tout début du tour : il faut réagir très vite, c’est assez stratégique ! Compte-tenu des bons résultats obtenus par l’équipe sur les dernières courses, nous visons à nouveau le top ce week-end. Les voitures s’aligneront au départ dans les mêmes spécifications qu’à Silverstone mais nous avons tout de même réalisé des essais en France la semaine dernière, et c’est toujours une bonne chose pour les pilotes de passer du temps dans la PEUGEOT 208 WRX. L’état d’esprit dans l’équipe est très positif actuellement ; nous devons en profiter, rester concentrés et continuer à travailler dur pour atteindre nos objectifs. »
 
Sébastien Loeb, PEUGEOT 208 WRX #9 (français)
« Il y a toujours une bonne ambiance en Norvège et c’est une course que j’associe à de très bons souvenirs, que ce soit en rallye ou en rallycross. Nous avons fait un bon début de saison, avec des résultats consistants, et nous devons poursuivre sur cette lancée. La tactique est de tenter la victoire d’étape mais pas à n’importe quel prix car il faut aussi marquer des points, au risque de ruiner ses chances au Classement Général. Depuis Silverstone, je n’ai pas arrêté. Nous avons fait des essais WRX, et j’ai préparé le Rallye du Chablais auquel j’ai participé en voiture ouvreuse avec une PEUGEOT 306 Maxi. J’ai l’habitude de passer d’une voiture à l’autre et ça ne me pose pas de problème car elles sont très différentes, mais j’aime retrouver les sensations de la PEUGEOT 208 WRX, car la puissance et la vitesse sont impressionnantes ! »
 
Timmy Hansen, PEUGEOT 208 WRX #21(suédois)
« Hell est une course que j’aime, que j’ai déjà remportée, et j’ai toujours été rapide là-bas. C’est une piste exigeante dans un endroit superbe et très vallonné, donc les niveaux de grip changent tout le temps. La clef pour réussir un bon tour, c’est d’obtenir une bonne traction à la sortie des virages. Pour cela, il faut trouver les réglages parfaits mais ce n’est pas simple. C’est un circuit sur lequel il faut construire la vitesse et adapter les réglages au fur et à mesure du week-end ; de cette manière, on peut acquérir de la confiance et freiner à chaque fois un peu plus tard. L’un des éléments notables à Hell c’est le tour joker dans le tout premier virage. Il nécessite de savoir ce que l’on va faire dès le départ, car il n’y a pas vraiment de temps pour réagir si on veut prendre le tour joker au 1er tour. C’est d’ailleurs souvent une bonne stratégie sur cette manche de prendre le joker assez tôt parce que cela permet souvent de gagner beaucoup de temps. »
 
Kévin Hansen, PEUGEOT 208 WRX #71 (suédois)
« Le circuit de Hell est très intéressant à piloter, et je me sens en confiance pour l’attaquer. C’est une piste avec beaucoup de grip et des virages longs ; cela devrait convenir assez bien aux caractéristiques de notre PEUGEOT 208 WRX. En fin de compte, une bonne voiture est une voiture adaptée à toutes les courses et je crois que c’est l’arme que nous avons cette année. Le défi en Norvège sera de s’adapter aux dénivellations naturelles du terrain et de garder le rythme. C’est un très bon feeling d’y parvenir et j’espère que ce sera le cas ce week-end ! Dans tous les cas, nous sommes dans le jeu et mon objectif est de tenir ce cap. »

LE SAVIEZ-VOUS ?
La Norvège est à l’avant-garde de la révolution de l’automobile vers l’électrique, avec plus de la moitié des véhicules neufs vendus étant des modèles électriques ; c’est d’ailleurs la part de marché la plus importante au monde. Avec l’objectif pour le Championnat du Monde FIA de WRX de devenir électrique à l’horizon 2020, il existe ainsi une véritable cohérence entre la discipline sportive et les évolutions sur la route. Les données de la Fédération Norvégienne (OFV) révèlent que 52% des nouvelles immatriculations en 2017 étaient des voitures alimentées aux électrons, en augmentation de +40% par rapport à 2016. La gamme de PEUGEOT en Norvège comprend les modèles 100% électriques iOn, citadine 5 portes, et l’utilitaire Partner Tepee Electric. La prochaine génération de la PEUGEOT 208 proposera également une version électrique.

LE WRX : LA DISCIPLINE, LA COURSE & LES RÈGLES
  • Pour en savoir plus sur le fonctionnement d’une course et du championnat WRX : https://bit.ly/2J1u8JV
  • 3ème épisode de la série PEUGEOT “Racing Test” avec Kévin Hansen, qui explique les spécificités d’un circuit de WRX : https://bit.ly/2sBt1aD

LE WRX À LA TV
Le rallycross a attiré une audience de 24 millions de téléspectateurs en 2017 (dont 17 millions en Europe) et les chiffres sont en forte progression. Les fans ont également suivi la discipline sur Youtube, avec 32 millions de minutes de course regardées en vidéo, et sur les réseaux sociaux (Instagram, Facebook) pour une empreinte digitale de plus de 34 millions de vues. Les principaux diffuseurs TV sont la chaîne L’Équipe en France, Sport TV au Portugal, Channel 4 au Royaume-Uni, CBS aux USA, RTBF en Belgique et SVT en Suède.

INFOS MÉDIA
 

CONTACTS MÉDIA
Responsable Communication PEUGEOT Sport :

Aurélie LEHE - +33 6 14 84 28 99 - aurelie.lehe@ext.mpsa.com
Attachés de Presse du Team Peugeot Total : 
Vera DUSSAUSAYE - + 33 6 48 60 07 94 - vera@19com.ch
Anthony Peacock - +44 7765 896930 – anthony@mediaticaworld.com

Scroll