Jean-Paul COTTRET

download-pdf
download-image
download-all
sam, 31/12/2016 - 00:30
Profession : co-pilote de Stéphane PETERHANSEL
Taille : 173 cm
Poids : 74 kg
Yeux : Bleus-Verts
Lieu d’habitation : Yonne, France
Nationalité : Français
Date de naissance : 16/06/1963

 



Plutôt mer ou montagne ? Montagne
 
Une destination de rêve ? J’ai voyagé dans de nombreuses destinations de rêve grâce au rallye-raid, mais si je devais m’échouer quelque part ce serait sur une île déserte !
 
Plutôt sucré ou salé ? Sucré
 
Fastfood ou gastronomique ? Gastronomique
 
Le parfum d'une glace ? Fraise
 
Si tu étais un plat cuisiné ? Un bon poisson grillé
 
Si tu étais une boisson ? De l’eau
 
L'aliment dont tu ne pourrais pas te passer ? Du pain
 
La première chose que tu avales en te levant ? Un café
 
La dernière chose que tu fais avant de dormir ? Je regarde la TV
 
Combien d'heures de sommeil en moyenne ? 6h30
 
Quel est ton plus gros défaut ? Trop gentil
 
Quelle est ta plus grosse qualité ? Serviable
 
Quel est ton style musical ? Florent Pagny
 
Une série TV / un film ? Des films d’action
 
As-tu d'autres passions que le sport automobile ? La mécanique. Et m’occuper de mes proches
 
Quelle est ton activité entre 2 courses ? Préparer la suivante, s’intéresser à l’actualité du sport automobile, …
 
Qu'est-ce qui te fait rire ? Les anecdotes de la vie à partager avec ses amis
 
Quel est le truc qui t’énerve le plus ? Ne pas faire le bon choix
 
Le plus bel âge de ta vie jusqu'à maintenant ? 20 ans : tu fais tout et n’importe quoi sans réfléchir aux conséquences
 
Un objet pour vivre les 95 prochaines années ? Un moyen de déplacement ; c’est un terme générique maison ne sait pas ce que la technologie nous réserve d'ici 2111
 
Quelle Peugeot pour tous les jours ? Peugeot 308
 
Si tu étais un jour de la semaine ? Le samedi
 
Si tu étais un chiffre ? Le 6
 
Si tu étais une couleur ? Bleu
 
Si tu étais un animal ? Un chien
 
Vintage ou moderne ? Moderne
 
Une addiction ? Le téléphone
 
Une superstition ? Je dirais plutôt oui, car il y a des objets qui me suivent en course
 
Des cicatrices ? Plein, même dans le visage
 
Un tatouage ? Non
 
Comment s'est révélée ta vocation pour le co-pilotage ?
C'est ma passion pour la mécanique et le motorsport qui m'a guidé vers le co-pilotage. Depuis tout petit j’aime bricoler. Je me souviens de deux ou trois propriétaires d’autos de course dans mon village, que j’admirais. Je bossais dans un atelier de mécanique et j’ai commencé la compétition en tant que mécanicien en 1976. C’était les ‘’années folles’’ du Dakar ! Je préparais les autos d’assistance pour Thierry Sabine, car à l’époque elles empruntaient le même parcours que celles de course. C’était les mécaniciens qui conduisaient les assistance jusqu’au bivouac suivant : de co-pilote de voiture d’assistance j’ai été propulsé co-pilote dans une voiture de course en 1983. On est en 2016 et je suis toujours dans le baquet droit de voitures de rallye !
 
Ta plus belle/grosse émotion dans ta carrière en sport automobile ?
Ma première victoire au Dakar en 2004 avec Stéphane PETERHANSEL.
Scroll