LES PEUGEOT DKR À L’ATTAQUE À DEUX JOURS DE L’ARRIVÉE DU SILK WAY RALLY

download-pdf
download-image
download-all
jeu, 20/07/2017 - 11:45
ÉTAPE 12 | JIAYUGUAN - ALASHAN :
• À seulement 2 jours de l’arrivée, Cyril Despres et David Castera redoublent d’efforts pour conserver leur avance de 45 minutes au classement général provisoire du Silk Way Rally, soutenus par leurs équipiers Stéphane Peterhansel et Jean-Paul Cottret, qui veillent sur eux avec attention.
 
• Le duo de tête s’est fait une frayeur dans la spéciale 12 aujourd’hui. Leur Peugeot DKR n°100 s’est d’abord posée au sommet d’une dune, puis, quelques kilomètres plus loin, la direction assistée a cessé de fonctionner. Cyril Despres et David Castera terminent 8èmes de l’étape, avec 20 minutes de retard sur le temps de référence, mais ne cèdent que 11 minutes à leur plus proche rival au classement général. La Peugeot DKR n°106 pilotée par Stéphane Peterhansel a pu leur porter assistance et réduire le temps perdu en spéciale suite à ces incidents ; elle termine 10ème de l’étape. C’est un nouvel exemple de l’esprit d’équipe qui règne au sein du Peugeot Total, alors que l’arrivée à Xi’an se profile à l’horizon.
 
• Ce soir au bivouac, les mécaniciens du Team Peugeot Total prendront grand soin des Peugeot DKR tandis que les équipages s’offriront un repos mérité afin de se concentrer sur l’étape de demain, qui comportera des enchainements de dunes compliqués.


LES CHIFFRES DE L’ÉTAPE
Vitesse Maxi: 181km/h
Température moyenne : 27,8°C
Type de terrain : pistes rapides et grosses dunes
 
RÉSUMÉ DE LA COURSE
ou en cliquant sur la pièce jointe ci-dessous.
 
ILS ONT DIT
Bruno FAMIN, Directeur de Peugeot Sport / Team Manager Peugeot Total
« Même si ce n’est pas un incident grave compte tenu des difficultés globales de ce rallye, le problème d’aujourd’hui montre que tout peut encore se passer jusqu’à l’arrivée. Cyril perd une vingtaine de minutes dans cette spéciale, mais il ne cède que onze minutes sur le deuxième, qui a aussi connu des soucis. Évidemment, c’est un atout de pouvoir compter sur Stéphane pour rouler avec Cyril. Leur travail aujourd’hui montre l’état esprit qui règne dans notre équipe. En plus de l’aide pratique que Stéphane et Jean-Paul peuvent apporter, c’est aussi un confort mental. Cyril est en tête du rallye et il peut compter sur l’assistance de son équipier. Nous devons analyser ce soir pourquoi Cyril a connu un défaut de direction assistée. Ses bras et ses mains sont fatigués, mais la voiture a pu continuer de rouler et tout sera parfait demain après un peu de repos. »
 
Cyril DESPRES, Pilote du Team Peugeot Total
8ème de l’étape 12 (autos) / 1er du classement général
« Ce n’est jamais terminé, n’est-ce pas ? Nous avons eu une fuite hydraulique qui nous a privés du vérin et de la direction assistée. Normalement, nous n’aurions dû perdre qu’une minute, mais nous nous sommes arrêtés pour essayer de réparer. Tous les quatre, Stéphane, Jean-Paul, David et moi, avons travaillé pour trouver une solution, mais nous n’avons pas réussi. Ce n’est jamais simple au milieu du désert. Il restait quarante cinq kilomètres de dunes à franchir et notre seule option était d’aller jusqu’au bout coûte que coûte. La voiture pèse environ une tonne et demie et rouler sans direction assistée n’a rien de facile. Je ne sens plus mes bras ni mes mains, mais je suis heureux d’être là. Nous savons déjà que les mécaniciens du Team Peugeot Total ont la solution à notre problème. C’était assez stressant, car je savais que si nous nous plantions à nouveau, nous risquions d’y rester des heures. Honnêtement, ça a été l’une des journées les plus difficiles de ma carrière. J’espère que ce sera plus tranquille demain. »
 
Stéphane Peterhansel, Pilote du Team Peugeot Total
10ème de l’étape 12 (autos) / 6ème du classement général (autos)
« Tout se passait bien jusqu’à ce que Cyril se plante au sommet d’une dune. Nous nous sommes arrêtés pour l’aider. Il n’y avait pas de problème particulier, mais nous avons utilisé le vérin, qui fonctionne avec le même système hydraulique que la direction assistée, mais malheureusement il a perdu l’usage de cette assistance. Et quand on n’a plus de direction assistée sur ce genre de voiture, c’est un vrai problème. Nous sommes restés derrière lui pour nous assurer qu’il arriverait au bout des cinquante derniers kilomètres sans autre souci. Je suis content d’apporter mon aide, l’objectif étant qu’une Peugeot termine en tête à Xi’an. La spéciale était très belle, de celles que j’aime en rallye-raid. »
 
LE SAVIEZ-VOUS ?
Le Silk Way (ou Route de la Soie) était un réseau de routes commerciales destiné à relier l’Asie à l’Europe. Son nom provient de l’héritage des marchés de soie (et de chevaux) installés tout au long de cette route. Ses origines remontent à 250 avant notre ère. À travers les générations, elle est devenue une voie d’échanges internationaux très importante.
 
ÉTAPE 13 DEMAIN
L’avant-dernière étape du Silk Way Rally, d’Alxa Youqi à Zhongwei, sera un gros morceau. La spéciale est surnommée « La Cathédrale des Dunes ». Longue de 318,66 kilomètres, elle est une nouvelle fois séparée en deux sections avec des difficultés de navigation et des franchissements de dunes techniques. Les équipages n’auront pas vraiment l’occasion d’admirer le paysage, qui sera pourtant l’un des plus beaux du rallye.
 

CONTENU MÉDIA
 
Photos des Peugeot DKR en course sur l’étape 12 du Silk Way Rally – pour usage éditorial :
http://www.peugeot-media.com/photo.php?&nav=1418   © MCH Photography / PeugeotSport

Plus de contenus relatifs au Team Peugeot Total – pour usage éditorial :

Le Podcast du jour ‘’Résumé de l’étape’’ par David Castera :

Les dernières vidéos du Team Peugeot Total au Silk Way Rally :

Ours TV Peugeot disponible tous les soirs :
 

CONTACT PRESSE
 
Peugeot Sport :
Aurélie Lehe +33 6 79 50 21 13 aurelie.lehe@ext.mpsa.com
 
Red Bull Motorsport :
Christina Gaither +43 664 88 37 97 1 christina.gaither@at.redbull.com
Scroll