Stéphane PETERHANSEL

download-pdf
download-image
download-all
sam, 31/12/2016 - 01:30
Profession: pilote de rallye
Taille : 174cm
Poids : 76kg
Yeux : bruns
Lieu d’habitation : Crans Montana, Suisse
Nationalité : français
Date de naissance : 06/08/1965

 


Plutôt mer ou montagne ? Mon cœur balance ! Je dirais, pour l’équilibre : 4 mois à la montagne en Suisse, 4 mois à la mer en Corse, 4 mois dans le désert
 
Une destination de rêve ? La lune
 
Plutôt sucré ou salé ? Salé
 
Fastfood ou gastronomique ? Gastronomique
 
Le parfum d'une glace ? Stracciatella
 
Si tu étais un plat cuisiné ? Une pizza
 
Si tu étais une boisson ? Eau
 
L'aliment dont tu ne pourrais pas te passer ? Le chocolat 
 
La première chose que tu avales en te levant ? Un grand verre d’eau
 
La dernière chose que tu fais avant de dormir ? Je me brosse les dents
 
Combien d'heures de sommeil en moyenne ? 8 heures minimum
 
Quel est ton plus gros défaut ? Impatient : quand je veux quelque chose c’est tout de suite, comme un gosse !
 
Quelle est ta plus grosse qualité ? Tolérant
 
Quel est ton style musical ? Populaire
 
Une série TV / un film ? Typiquement un truc basique de garçon avec de l’action et de l’aventure
 
As-tu d'autres passions que le sport automobile ? Le sport en général (mais pas en équipe) et la nature
 
Quelle est ton activité entre 2 courses ? Ce que je fais durant mon temps libre est plus ou moins toujours lié à mon travail et toujours au contact de la nature : marcher en montagne, faire du vélo, de la course à pied, du ski, du bateau, du jet ski. C’est nécessaire pour que j’aille bien et ça me donne du plaisir. 
 
Qu'est-ce qui te fait rire ? Les blagues à deux balles
 
Quel est le truc qui t’énerve le plus ? Les cons
 
Le plus bel âge de ta vie jusqu'à maintenant ? Je pense que c’est maintenant, même si je me sens rouillé et que je suis bien loin de l’insouciance des 18 ans.
 
Un objet pour vivre les 95 prochaines années ? Un hamac
 
Quelle Peugeot pour tous les jours ? Peugeot 508 SW GT
 
Si tu étais un jour de la semaine ? Ledimanche : soit t’es dans l’action (c’est souvent le jour de l’arrivée d’une course), soit t’es au calme (relax à la maison)
 
Si tu étais un chiffre ? Le 6
 
Si tu étais une couleur ? Bleu
 
Si tu étais un animal ? Un chien : il est heureux quand il court, mange et dort. Un peu comme moi !
 
Vintage ou moderne ? Moderne pour la performance, même si j’ai depuis quelques années un goût prononcé pour les motos vintage
 
Une addiction ? À bouger ! Je suis incapable de rester sédentaire
 
Une superstition ? Aucune
 
Des cicatrices ? Pas mal, de la moto.
 
Un tatouage ? Non
 
Comment s'est révélée ta vocation pour le pilotage ?
« De père en fils ! Mon père a fait du rallye automobile puis de la moto tout terrain, en amateur. Le contraire de moi. Il m’a offert une moto de trial quand j’avais 8 ans, ce qui était assez rare aussi jeune à l’époque. J’en ai fait pendant 5 ans comme un gamin qui découvre un truc amusant et nouveau. L’esprit de compétition je l’ai découvert avec le skateboard : entre mes 13 et 15 ans j’ai passé mon temps sur une planche à roulette, c’était très en vogue à l’époque. De champion de France j’ai intégré l’équipe nationale jusqu’à participer aux Championnat d’Europe. Puis mon père m’a offert une moto d’enduro, pour aller à l’école quand j’avais 14 ans… et c’est reparti ! Après avoir gagné un 6ème titre Dakar en deux roues en 1999 , et pris le record de victoires, j'ai songé à ma transition vers l'auto pour 3 raisons : je ne m'étais jamais fait mal en moto et je ne voulais surtout pas faire la course de trop ; la solitude du motard, j'étais las d'être toujours tout seul en piste ; ma passion pour l'auto transmise par mon père, je suivais toute les courses à la TV. L'année suivante (en 1999), j'étais inscrit au Dakar en catégorie auto. »
 
Ta plus belle/grosse émotion dans ta carrière en sport automobile ?
« Ma première victoire au Dakar en auto, c’était en 2004. »
Scroll